Pas merci, Mme le Ministre.

Je me suis demandé si j’allais parler de ça ici. Je ne suis pas trop portée sur le ragoatage (nan, ça c’est pas très vrai) et j’ai plein d’autre trucs en plan (ça, c’est très vrai par contre, cf mes bonnes résolutions de 2009)

Tant pis, encore un coup de gueule (et ça sera pas le dernier, vous pouvez me croire !).

Voilà ce qu’on peut lire sur google actualités :

Le retour au ministère de la justice de Rachida Dati, cinq jours après son accouchement, suscite étonnement ou critiques des féministes, même s’il n’y a médicalement « pas de contre-indication physiologique » et si certaines pensent qu’elle n’avait « pas le choix ».

Certes, c’était tout à fait son droit de retourner travailler, puisque son état de santé était bon et qu’elle est libre après tout.
Il y a quelques temps, je me serais réjouie même de cette liberté. Depuis, je me suis pas mal documentée sur la maternité, et je trouve cela inconcevable de reprendre le travail si tôt.

Ne faisons pas non plus une montagne de cet incident. Mme notre ministre de la justice a donc mis sa petite fille au monde vendredi par césarienne (de complaisance ?) et est sortie de la clinique hier mercredi, pour aller travailler directement.
bon en fait, elle a assisté à une ou 2 réunions, c’est certes pas comme si elle allait à l’usine.

Et je suis d’accord pour dire que la grossesse n’est pas une maladie, je suis d’ailleurs une des premières à critiquer celles qui arrêtent de vivre enceinte. (à mots couverts bien entendu, les nullipares dont je fais partie n’ont pas le droit de critiquer : elles savent pas).
Etre d’attaque 5 jours après une césa, j’ai quand même du mal à croire que ça soit 100% vrai. c’est vrai, je sais pas (et j’ai d’ailleurs pas envie d’essayer) mais les mamans que je connais qui ont accouché par césa ont mis plus de temps que ça a se remettre.
Mais bon, mettons, elle est libre Mme notre ministre, elle fait ce qu’elle veut.

Deux choses m’interpellent quand même dans tout ça.

Mme notre ministre est une femme publique, elle montre l’exemple.
Donc toute femme qui se respecte devra suivre son exemple, sinon ça sera qu’une lavette.
« T’es trop nulle Chérie, t’arrives même pas à faire le ménage + vaisselles + lessive et à t’occuper de notre progéniture ! Mais t’es en congé mat’ toi ! T’as de la chance ! Regarde Mme le ministre, elle est retourné bosser au bout de 5 jours ! Feignasse va ! »
« comment Madame, vous ne prenez tout votre congé mat’ ? Mais c’est impossible, l’entreprise ne saura pas se passer de vous un jour de plus ! Oui je sais, vous y avez droit, mais bon, vous pourriez faire une effort, regardez, même la ministre l’a fait. non ? Ah les femmes, quelles bande de feignasses ! »
Et je ne parlerai pas de ces mamans qui militent pour un allongement du congé maternité. Celles là, elles vont passer pour pire que des tire au flanc !
Et pourtant, le France n’a pas le congé maternité le plus long du monde, loin de là.

Et puis, la seconde chose qui me titille : à 5 jours, sa petite fille doit déjà se passer de sa maman !
Celle là, elle démarre fort dans la vie : la presse a passé toute la grossesse de sa maman a se demander qui pouvait bien être son papa, qui lui se planque bien pour pas lever l’anonymat.
Et à 5 jours, sa maman repart bosser.
Je ne sais pas où est l’amour dans tout ça, mais ça m’attriste pour elle.

Non vraiment, pas merci Mme le ministre…

Publicités

5 réflexions sur “Pas merci, Mme le Ministre.

  1. « (à mots couverts bien entendu, les nullipares dont je fais partie n’ont pas le droit de critiquer : elles savent pas) »

    J’a-do-re. C’est pas pile dans le sujet principal mais c’est tout à fait ça. Il faudra que j’en parle un de ces jours.

    Tu t’en doutais, je pense tout pareil (même pour la césarienne de complaisance(?)).
    Le pire c’est que je me dis qu’elle a du se speeder de revenir pour ne pas perdre sa place.
    Si c’est le cas, dans le symbole, ce serait encore pire, encore plus avilissant.

  2. Merci pour les compliments, je suis toute rouge maintenant, c’est malin :p

    Et oui, je me suis tellement souvent pris du « nan mais toi, tu peux pas savoir, tu l’as pas VÉCU » que la plupart du temps, je me la ferme. à part avec quelques rares personnes, heureusement !
    Et quand ça démange trop, je prend les devants : « je sais bien que je peux pas savoir, mais tout de même, il me semble que… »
    Vas y, parles en, je sens que je vais être tout à fait d’accord avec toi 😉

    Selon ce qu’on peut lire ici et là sur le net, oui elle est revenue pour montrer qu’elle est toujours dans la course.
    Elle est adulte et responsable, c’est son problème si elle prend des risques avec ça santé.
    La grande perdante dans tout ça, c’est vraiment sa fille.

    Et t’en fais pas, c’est pas fini les coups de gueule. Il y en a déjà en préparation, mais ça concerne des sujets plus perso, ça prend plus de temps à écrire….

  3. J’ai trouvé au moins une chose à quoi ça sert : alimenter la blogo :p
    et c’est pas tant une blague que ça d’ailleurs, c’est un coup médiatique, un buzz pour montrer qu’elle est là et qu’elle ne laissera pas sa place.

    C’est pitoyable, on est bien d’accord…

    tu fais pas pareil avec Malabarette hein :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s