Away we go

Film de Sam Mendes, avec John Krasinski et Maya Rudolph (que des gens que je ne connais pas mais je ne suis vraiment pas une référence en la matière)

C’est même pas moi qui ai choisi d’aller voir ce film, c’est l’homme. Et il a apprécié autant que moi.

L’histoire : Lorsque Burt et Verona apprennent qu’ils vont devenir parents, c’est la panique. Ils détestent la ville de province où ils habitent, et maintenant que les parents de Burt déménagent, plus rien ne les y retient. Ils décident alors de partir à la recherche de l’endroit parfait où fonder leur famille. Sur leur chemin, ils rendent visite à leur famille et à de vieux amis. Certains leur paraissent fous à lier, d’autres leur donnent envie de suivre leur modèle… Mais finalement, tous vont aider à leur manière Burt et Verona à réaliser qu’ils n’ont peut être besoin que l’un de l’autre pour fonder leur foyer. (source : allociné)

On a adoré.

C’est un film pour femme, voire un film pour femme enceinte.
Il parle des questions qu’on se pose quand on envisage de devenir parents : vais je m’en sortir ? serai je un bon parent ?
ou tout simplement : quel type de parent vais je être ?
Et puis aussi, ça parle des parents qui disparaissent un jour, forcément, et de comment on le vit.

Ce sujet est grave, il est traité avec une certaine légèreté et beaucoup d’humour.
Je me suis complètement identifiée à ce couple, en quète de ce qu’il y a de mieux pour leur enfant à venir, allant de déconvenues en déconvenues.
Et réalisant que finalement, ils vont faire de leur mieux et c’est ça qui est le plus important.

Le choix fait à la fin m’a un peu surprise au début, mais finalement il est logique et évident. Et c’est le meilleur choix, oui.

Les familles rencontrées sont toutes des caricatures bien poussées à l’extrème.
La famille adepte du continuum m’a bien fait rire.
J’ai été touchée, émue aux larmes par la famille canadienne adoptante. La scène où la mère dans dans le night club est tout simplement sublime.
Et puis bien sur, le père, abandonné du jour au lendemain par sa femme, qui se demande comment il va faire pour élever sa fille sans sa maman…

Un très beau film, touchant, émouvant, drôle et qui fait réfléchir aussi…

Publicités

3 réflexions sur “Away we go

  1. J’hésite à aller le voir… J’ai lu trop de mauvaises critiques ! En tout cas, je reviendrai sur ton blog, j’aime beaucoup la façon dont tu écris. C’est simple, mais sincère, touchant et direct. Bises

  2. Oh merci, c’est trop gentil !
    Je vais aller faire un tour chez toi moi aussi 🙂

    Pour le film, je n’avais rien lu dessus avant d’y aller. Et je n’ai pas non plus vu les noces rebelles, le précédent film de Sam Mendes.
    du coup, je ne m’attendais à rien, et je me suis laissée porter par le film.

    à très bientôt 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s