Du mieux

Je crois que je vois le bout du tunnel…

Je vais mieux. Mes fourmillements ont bien régressé. La majeure partie du temps, ils sont à la limite de la perceptibilité.
Il y a toujours des moments dans la journée où ils reviennent en force, comme pour me dire que non, je n’ai pas révé, tout ça est bien réel. Ils sont amplifiés par les frottements (quand je me lave les cheveux, par exemple). D’autres fois, c’est sans raisons apparentes (comme là, puisque j’en parle…)
Après avoir passé une flopée d’examens plus moins sympa, on a une bonne idée de ce qui se passe. C’est une maladie immunitaire qui attaque le système nerveux.
Je vais donc devoir vivre le reste de ma vie en sachant que je peux refaire des crises. Je n ‘ai pas l’intention de me laisser bouffer par des « et si… » Je ne me sens pas malade et j’ai bien l’intention de vivre ma vie normalement, comme je l’ai toujours fait. Et d’en profiter, à fond.

Le positif dans tout ça ? Il est de taille : notre projet bébé n’est ni annulé, ni même reporté. Mieux encore : la grossesse et l’allaitement protègent (plus ou moins) des crises. On a donc la bénédiction du neuro pour continuer.
C’est grâce à ça que j’accepte tout le reste et que je vais de l’avant je le sais. Je n’aurais pas pu accepter qu’on me demande de renoncer à ce projet. Même le différer aurait été très dur à vivre.
Mais là, rien de tout ça. Je savoure ce bonheur tous les jours.

Avec le printemps qui est là, le soleil qui revient enfin et qui chasse ce long hiver qui m’a paru interminable, je me sens revire. Comme une sorte de renaissance.
Ça fait du bien.

Publicités

9 réflexions sur “Du mieux

  1. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment que ce projet va se concrêtiser très rapidement…
    Tu as l’air si sereine malgré les épreuves, il va forcément en sortir du positif, et pas qu’un peu.

    Et je suis vraiment heureuse pour toi de cette bonne nouvelle!

  2. Ahhh… Moi qui était en train de te répondre sur mon blog que j’avais hâte de te lire… Je ne pensais pas être exaucée aussi rapidement !!!

    Je suis heureuse de voir que tu vas mieux, même si cette histoire de crise ne doit pas être simple à gérer. Et si la grossesse protège, je ne vois plus qu’une chose à faire: reprendre l’entraînement ;-p

    A très bientôt, bisous

  3. Youhou \o/
    J’avais regardé tout à l’heure et y avait rien, donc ça fait plaisir de voir un billet 🙂
    Surtout si c’est pour donner une note positive à tout ça 🙂 En tous cas, heureux pour toi que le mystère soit à peu près élucidé et que ça s’améliore 🙂

    Comme on dit, même si ça reste chiant, on s’habitue beaucoup mieux à quelque chose quand on sait qu’on peut rien y faire plutôt que quand on espère, espère et espère encore un traitement miracle qui n’arrive peut être jamais.

    Bonne chance pour la reprise du projet ! Il faut y croire !
    D’ailleurs, au boulot 🙂

  4. LMO : sereine moi, l’angoissée de nature ? c’est vrai, je lutte pour ne pas me laisser envahir par mes angoisses, mais je me sens pas si sereine que ça.
    combative plutôt : pas question de me laisser abattre, j’ai encore des milliers de choses à faire…
    en tout cas, je trouve ça marrant de réussir à donner cette image de moi. c’est vrai que je suis apaisée par rapport à février / mars cela dit :p
    merci et bisous.

    Lily : je m’accroche à l’espoir de ne pas refaire de crise. j’ai une forme plutôt bénigne de cette maladie apparemment, alors j’essaie de ne pas m’en faire…
    pour l’entraînement… on n’a jamais arrêté en fait :p
    gros bisous à toi aussi.

    Drith : nan mais je pense que les fourmis vont finir par dégager hein. J’ai pas abandonné :p Les problèmes sensitifs sont moins handicapants que les problèmes moteurs mais ils mettent plus de temps à disparaître.

    ingrid : gros bisous à toi aussi 😉

  5. Génial ma belle !!!
    Des projets, ça aide à tenir le cap.
    Remarque, vu ma propre expérience, 20 ans après, on s’arrache les cheveux (gris) en se demandant pourquoi on a autrefois cru aux enfants parfaits… mais tu auras le temps de le découvrir…
    bzzz

  6. Heureuse de lire que tu reprends confiance et espoir… malgré la maladie… J’espère que tes symptômes vont vraiment s’effacer..
    Profite bien du printemps, de la vie et de l’amour !
    je t’embrasse & merci de ton soutien précieux !

  7. solanne : oui, il faut avoir des projets dans la vie 😉
    en effet, je compte bien découvrir l’étendue de l’imperfection des enfants (les miens) très vite 😉
    gros bisous.

    lili : merci toi aussi de ton soutien.
    en effet, le printemps et l’amour me font un bien fou en ce moment. quant aux symptômes, je ne veux pas chanter victoire trop vite, mais ils sont sur la pente régressive 🙂
    gros bisous à toi aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s