Vrac

  • Après 2 mois de quasi indifférence (il a quand même appelé régulièrement pour prendre des nouvelles), le grand-père a décidé de venir rencontrer sa petite fille ce samedi.
    Il a choisi pile le week-end où mon Homme est de garde et où donc il ne sera pas là. Du tout.
    Je suis ravie bien entendu.
  • Ce week-end de garde de mon homme me stresse et m’angoisse au possible. Je vais passer 2 jours et 2 nuits toute seule, en tête à tête avec mon bébé.
    Certaines en seraient ravies, moi pas. J’ai besoin de la présence de mon homme le soir quand il rentre, j’ai besoin des week-ends à 3.
    On survivra, forcément, mais ça va être dur.
  • Ma puce a eu ses premiers vaccin hier. Ça n’a pas été une partie de plaisir.
    Le patch Emla était mis au mauvais endroit parce que j’avais mal pigé les instructions donc il lui a rougi les jambes pour rien.
    Ma bébé a hurlé lors des injections, bien qu’elle ait été au sein. Ça m’a bien sur fendu le cœur.
    A priori, pas de fièvre mais un bébé bien grognon hier soir, et qui a mal dormi cette nuit. Moi aussi du coup.
    Et dans un mois, on remet ça… (je suis absolument pour les vaccins hein, ne nous méprenons pas)
  • Ma quête de la perle rare (aka mode de garde) ressemble à la recherche d’une aiguille dans une motte de foin. Ma seule piste un peu positive est loin de me plaire à 100%. Et c’est ma seule et unique piste.
    Du coup, je ne sais pas si et quand je vais reprendre le travail. Et je suis hyper ambivalente à ce sujet. Ca mérite d’ailleurs un post à lui tout seul, qui viendra dès que j’arriverai à mettre mes pensées au clair.
  • Plus personne ne me laisse de commentaires, je suis trop triste.
  • A part ça, ça va bien.
    Ma bébé est tonique et éveillée, elle sourit et gazouille de plus en plus.
    Le bon lait de sa maman lui profite bien, les vêtements en taille 3 mois seront bientôt trop petits.

To be continued…

Publicités

20 réflexions sur “Vrac

  1. Tu vois, j’étais bien contente de ne pas avoir de boulot pour ne pas être confrontée à un quelconque choix.
    Rester à la maison à m’occuper de ma petite chérie, ça me va très bien! 🙂

    Les vaccins, c’est rude. J4ai eu la chance que la mienne ne hurle pas, au sein, quand on lui faisait…

    J’attends tes prochaines nouvelles avec impatience! 🙂

  2. A flûte j’avais laissé un comm’ sur le post précédent, j’ai pas fait attention, si j’avais su qu’il n’était pas passé, je serais reviendu le remettre!!Vais faire gaffe maintenant 😉

    Bon, pour les vaccins, il faut savoir aussi que certains font mal malgré le patch (ils ne sentent pas la piqûre de l’aiguille mais le liquide lui-même « brûle » donc ça fait mal), j’ai la chance aussi d’avoir une pédiatre qui refuse de faire mal pour rien donc mes enfants ont été patchés à chaque fois. Ne t’inquiète pas, elle ne s’en souviendra pas…

    Pour le grand-père: pourquoi accepter qu’il vienne quand son fils n’est pas là. Ca fait deux mois que vous « l’attendez », alors il n’est plus à quelques semaines prêt et vous 3 non plus.

    Ca me fait penser à ma belle-mère qui débarquait quasi systématiquement la semaine où mon Chéri bosse de nuit (je te laisse imaginer l’ambiance, nous on essaie de ne pas faire de bruit pour qu’il puisse dormir, il fait des vacations de 11 ou 12h 3 à 4 jours de suite, et elle elle vit comme si de rien n’était, genre son téléphone sonne à donf’ et elle répond tout aussi discrètement), elle a eu droit à un remontage de bretelles-maison et depuis elle nous écoute quand on dit que là cette semaine ben c’est pas possible, avant elle prenait quand même son billet de train…

    En gros, tu es chez toi, avec ton bébé, ne te laisse pas faire, par qui que ce soit… ça t’évitera bien des situations alakon où tu rages mais tu te tais.

  3. Merci les filles 😉
    Pour Pascale (et pour les autres) que l’antispam agace) : pour ne pas avoir à taper le code, il suffit de s’enregistrer sur le blog via ce lien et (supprimé suite à changement d »hébergeur – sept. 2011) de se connecter ensuite avant de poster.

    lili : on va tacher que le week-end se passe bien, oui.
    si le temps s’améliore un peu et que j’arrive à sortir un peu, ça sera déjà pas mal…

    LMO : j’ai à la fois envie et pas envie de retourner bosser… dur dur.
    effectivement c’est surement mieux de ne pas avoir à faire de choix.

    Pascale : trop tard pour bopapa, chéri a déjà dit oui (et s’est pris un savon et une jolie crise de larmes)
    il combine son « passage » avec une visite à sa fille et normalement il ne reste pas dormir donc bon…
    comme je déteste profondément les conflits, je vais fermer ma gueule et faire en sorte que ça ne se passe pas trop mal.

    pour ce qui est des vaccins, elle a déjà oublié je pense. c’était surement plus dur pour moi que pour elle d’ailleurs.
    moi je m’en veux juste de ne pas avoir mis les patchs au bon endroit.
    elle en a encore les jambes toutes rouges 2 jours après, pour rien, ça craint…

  4. Pardon ma belle, je te lis tous les jours, je passe en tous cas mais il est vrai que je ne prends pas toujours le temps de laisser un com… alors que j’adore te lire. Pour les vaccins, c’est hélas un passage obligé, pour le patch EMLA on a toutes tendance à se planter d’endroit.
    Pour la présence de ton homme, je suis exactement pareille je te rassure et pour la nounou et la reprise de ton taf fais comme tu le sens. Perso j’avais négocié mon départ d’une société de service pour passer dans une structure public 9 mois plus tard, j’ai beaucoup apprécié ce temps passé avec mon bébé et concernant le taf et le rythme cela a été salutaire. Réfléchis bien là-dessus, on court déjà bien assez comme ça. Bisous

  5. Les patchs je les colle sur le devant en haut de la cuisse, bien en milieu, , où c’est le plus dodu quoi!!
    Bon courage pour samedi, la prochaine fois ton homme fera un peu plus gaffe… je n’aime pas non plus les conflits, mais à un moment donné, ça fait du bien de sortir les griffes pour défendre nos petits 😉

  6. Ben oui, maintenant je sais où le coller ce patch ! pour le prochaine fois… Encore que ça lui a bien rougi les jambes du coup je suis pas sure de lui mettre. (elle a encore la peu bien abimée 3 jours après).

    Pour samedi, on verra bien comment ça va se passer… Mon homme a essayé via sa sœur de faire comprendre que ça serait mieux qu’il vienne une autre fois puisqu’il ne sera pas là. Réponse de la sœur : ah mais c’est très bien que tu ne sois pas là, comme ça il va pas chercher à te provoquer et donc yaura pas de conflits.
    Mouais. On peut pas dire qu’on soit sur la même longueur d’ondes…

  7. Tu n’as pas la possibilité d’aller chez ta belle-soeur avec ta petitiote? Comme ça quand tu en a marre, tu t’en vas.

    Et pour la peau abîmée: Cicalfate d’Avène ou Bariéderm d’Uriage, ou juste un peu de Bépanthen-pommade.

  8. Pas possible d’aller chez belle-sœur, on n’est pas du tout dans la même région. Sinon, c’est sans doute ce que j’aurais fait.
    Merci en tout cas pour tous ces bons conseils.
    Gros bisous.

  9. dur de reprendre le boulot… on aimerait rester avec notre bébé mais en même temps le monde nous manque!
    j’ai été alitée à la maison les 4 derniers mois de grossesse alors reprendre le boulot c’était une question de santé mentale… même si j’étais horrifiée de laisser mon bébé!
    être mère c’est gérer c’est ambivalence…

  10. Eve : c’est exactement ça.
    bon moi par contre, j’ai eu une grossesse facile, j’ai même bossé 15 jours de plus pour avoir plus de temps après.
    ça me soule de devoir la laisser alors qu’elle va devenir plus « intéressante ». je vais louper toutes ses premières fois… et puis je n’ai pas encore de solution satisfaisante pour la garde…

    et sinon, retournement de situation : bopapa a renoncé à venir samedi suite à priori à une conversation assez houleuse entre mon homme et sa sœur….

  11. Ah oui, ça a l’air sympa les relations familiales!!! Je compatis, je ne connais que trop…
    Bon week-end en tête-à-tête avec ta petite alors et bon courage au papa qui travaille (le mien fait la dernière de ses 4 nuits et ensuite repos pendant 1 semaine, ouf!)

    Et tu sais, les « premières fois », y’en a plein, perso en tant que nounou, je ne dis jamais « oh il a fait un pas, dit Maman, fait ci, fait ça », si le bb fait un truc, il le refera devant ses parents très vite alors motus!! A quoi ça sert de faire de la peine aux parents qui ont déjà souvent du mal à accepter la séparation…

  12. voui, les relations familiales sont… spéciales on va dire.
    de mon côté, c’est assez space aussi alors j’ai rien à dire.

    et c’est très juste ce que tu dis sur les premières fois. j’aimerai bien trouver une nounou qui te ressemble. t’as pas des potes dans le 78 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s