Quand faut y aller…

On dirait bien que c’est la dernière fois que je vais bassiner le monde avec ma reprise…

Lundi, 18h, je suis dans la rue, la puce dans l’Ergo.
Coup de fil, mon commercial :

Bon ça y est, tu vas pouvoir démarrer. mardi ou mercredi, je sais pas encore.
moi : ah ok
lui : bon si c’est mardi, ça sera pas le matin hein

Heureusement que pas le mardi matin hein. Ma puce a beau aller chez sa nounou depuis un bon moment, j’ai quand même un minimum d’organisation à mettre en place moi !

Le mardi, échange de SMS et coups de fil avec celle qui sera ma chef et que je connais bien.
On parle de mercredi, voire jeudi.
En fin de journée, c’est fixé : ça sera jeudi, demain donc.

On y est.

Ce qui me fait peur ?
Plusieurs choses.

Peur de ne pas réussir à tirer mon lait, de ne pas en avoir assez.
Je me suis longtemps posé la question : 2 ou 3 tirages ?
J’ai finalement décidé que ce serait 2 tirages. J’ai besoin de ma pause de midi, j’ai besoin de manger en prenant mon temps, j’ai aussi besoin de sociabiliser avec mes collègues.
Les quantités tirées ces temps ci me rassurent, je devrais y arriver. J’ai du stock au congélo pour une éventuelle difficile transition.
Et si ça ne suffit pas, on avisera, on fera du mixte.

Le seul truc pénible avec MissAngus, c’est que autant avec moi elle sait très bien montrer qu’elle a envie de téter (et limite elle pourrait passer ses journées au sein), autant avec la nounou elle ne réclame pas.
Aujourd’hui, j’avais laissé 3 bib de 100 mL pour une journée de 9h à 17h00. La nounou n’a proposé le bib qu’à midi et du coup, ma pauvre choupette crevait la dale. Elle l’a clairement montré et s’est du coup enfilé la quasi totalité du second bib.
Heureusement la nounou est open, adaptable. Je lui ai demandé de proposer un bib dans la matinée, elle est tout à fait d’accord et on va bien voir ce que ça va donner.

Le second truc qui me fait stresser, c’est la course du matin.
Se préparer et préparer MissAngus, être dans les temps pour la déposer chez la nounou pour arriver à une heure décente au boulot… pas besoin de faire un dessin.
Et je ne suis pas du matin.
Heureusement, la nounou n’est pas trop loin.
Heureusement, je n’aurai pas trop de transport.

Et 3ème truc flippant, et pas des moindres : peurde ne pas être à la hauteur au boulot.
Ça fait quand même 7 mois que je n’ai pas bossé. C’est pas rien.
Et avoir une copine comme chef, c’est bien mais ça met encore plus la pression. Je sais qu’elle a confiance en moi, et j’ai pas du tout envie de la décevoir.
Et je sais aussi qu’il y a largement du boulot…

Demain, c’est le début d’une nouvelle étape. Je vais devoir concilier ma vie de maman avec ma vie de working girl.
J’aime les défis, je suis servie.

Quand fat y aller, faut y aller !

Publicités

7 réflexions sur “Quand faut y aller…

  1. La reprise n est pas facile, je me souviens comme je stressais à mort et finalement ça s est bien passé.
    Ma Crapule a rapidement commencé la diversification donc j étais moins embêtée pour les tirages. Je laisse 100 ml de purée de légumes, 100 ml de compote et deux biberons de 180 ml car j ai ajusté ce qu avait dit la pédiatre ( 210 ml après la purée et idem après la compote au gouter ) sinon elle régurgite trop.
    Tu verras au fur et à mesure et tout se passera bien.
    Je tire 2 fois au travail et une fois le soir pour avoir le compte de la journée.
    Courage pour jeudi ^^
    Bises

  2. oui, finalement, pour le moment ça va. bosser avec des gens que je connais et dans un environnement que je connais, ça aide beaucoup aussi.
    merci pour les quantités. MissAngus n’est pas encore diversifiée, mais ça me donnera des idées pour plus tard. pour le moment, ça a l’air d’aller avec 3 bib d’environs 140 et je les tire en 2 fois donc c’est cool.
    gros bisous.

  3. Merci Mag.
    Je dois dire que ça se passe pas mal autant pour moi que pour MissAngus.
    Bon par contre, c’est juste crevant, et encore j’ai nettement moins de trajets qu’avant.
    bisous tout plein, j’espère que vous allez bien tous les 4.

  4. oui, toujours au néné 😉 on adore ça autant l’une que l’autre alors je ne vois pas pourquoi on s’arrèterai.
    L’organisation se fait, petit à petit.
    bisous et merci ^^

  5. Pingback: Pas envie que ça s’arrète comme ça | Procrastineries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s