En vrac, again

Encore un post en vrac, ces temps ci c’est tout ce à quoi j’arrive.
Et pourtant, il y en a des sujets qui mériteraient que je leur consacre un post complet. A commencer par les 18 mois de ma bébé et ses progrès fulgurants en matière de langage et de communication. Une vraie pipelette, j’en reparle bientôt.

C’est pas le seul sujet qui mériterait que je m’y attarde, il y a aussi mon job, mes lectures…
Oui, j’arrive à lire de nouveau, ceci grâce à mon job : j’ai plus de temps de trajets alors je peux lire plus longtemps dans le RER.
Il faut bien y voir du positif hein. Nan mais ce n’est pas la seule chose positive à mon augmentation de temps de trajets. Je ne suis quand même pas maso au point d’accepter de passer plus de temps dans les transports en commun juste pour pouvoir lire un peu plus.
De ça aussi il faudra que je reparle, mais pas aujourd’hui.

Aujourd’hui, j’ai 3 petites choses à raconter.

Cette semaine, j’ai pour la première fois depuis sa naissance loupé le coucher de ma fille.
Je suis sortie un soir pour diner avec des amis. En solo, en laissant MissAngus à son papa.
La soirée s’est bien passée et elle s’est même endormie sans téter. (son père a juste du y retourner 3 fois pour la rassurer et elle s’est réveillée une fois dans la nuit)
J’ai culpabilisé avant mais pas pendant et j’ai même bien profité de ma soirée.
Bilan positif donc.

Hier soir, c’est moi qui ai récupéré MissAngus chez la cofamille.
Bien sur j’étais en retard, on peut toujours compter sur le RER pour être merdique le soir où tu dois VRAIMENT être à l’heure.
J’ai été accueillie par des pleurs (de décharge) et une demande très claire : « téter » – signé et dit – je vous ai dit que c’est une pipelette et qu’elle a fait des progrès énormes en matière de langage ? ah oui.
Mais voilà, ce n’était pas vraiment le lieu, ni le moment. Je savais bien que l’autre maman avait envie que je me barre histoire de rester tranquille avec sa fille. Et je n’avais pas spécialement envie de m’attarder.
Je dois dire que je suis capable d’allaiter n’importe où, y compris dans la rue, sur une aire d’autoroute ou dans le métro. Mais pas chez la cofamille. Je l’ai déjà fait chez eux, mais je n’étais pas à l’aise.

Donc j’ai refusé la tétée à ma fille qui en avait clairement envie et besoin.
Et j’avais beau avoir envie de lui donner ce réconfort, je n’ai pas « cédé » malgré son chagrin immense (et le mien.
Ses pleurs se sont calmés sitôt sorties de l’appartement, à peine arrivées sur le palier.
Ma culpabilité elle, demeure.

Et puis surtout, ça fait pratiquement 2 semaines que MissAngus ne mange quasi rien le midi avec la nounou.
On a accusé la chaleur la semaine dernière, mais cette semaine les températures sont bien plus fraiches et c’est idem.
C’est nous qui fournissons ses repas et nous n’avons rien changé à leur composition ni à leur préparation.
Le gouter se passe bien, de mêle que tous les repas pris avec nous.

Je suis désarmée, je ne voudrais pas que cette situation perdure mais je ne sais pas quels conseils donner à la nounou.
Il reste encore 2 mois 1/2 à tenir avant nos vacances d’été.

Publicités

11 réflexions sur “En vrac, again

  1. Ma puce a aussi des passages où un des repas (midi ou soir) est bof bof… puis elle se rattrape sur un autre, ou pas ! Puis ça passe et redevient comme avant ! Je pense que, comme nous, ils ont des passages où ils ne sont pas gourmands ou parfois, l’heure ne leur convient pas, la faim arrive plus tard… Ne t’inquiètes pas, nos bébés ne se laissent jamais dépérir 😉
    Bisous à toi et à ta puce ❤

    • Merci de ton message 😉
      je sais que bien que l’appétit varie.
      ce qui me faisait un peu peur, c’était que ça soit le signe d’autre chose, que ça n’allait pas avec la nounou.
      elle a mieux mangé jeudi & vendredi donc j’espère que c’était juste passager.

      gros bisous à toi aussi 😉

  2. Rester zen! Les conseils à la nounou? En route…
    Continuer à fournir les mêmes repas, en préparant ce qu’elle aime le plus en temps normal, mais pas que!
    Lâcher prise: elle ne mange pas, tant pis, elle se régule sur la semaine.
    Ne pas priver de dessert sous prétexte qu’elle n’a pas faim ce qui précède.
    Ne pas lui donner à mange en dehors de heures habituelles, ce grignotage n’arrangera rien.
    Ne pas s’énerver/menacer.
    Rester zen (je l’ai peut-être déjà dit?!? ;-)).
    Il y a des périodes comme ça où ils n’aiment rien de ce qu’il adoraient la veille, c’est éprouvant pour NOUS, pas pour eux!!
    Elle mange bien avec vous et elle tête, elle ne manque donc de rien!!

    J’ai tellement de prise de tête derrière moi qu’à partir du moment où elle va bien, grandit/prend du poids, est comme d’hab’ (joyeuse, rigolote, joueuse…), laisse tomber. Plus on en fait, plus il faudra en faire et moins ça fonctionnera.

    • Merci, merci et encore merci pour ton message !
      tout ce que tu dis, je le sais mais ça fait un bien fou de se l’entendre redire.

      les conseils à la nounou, j’en donne peu. ne pas insister trop, ne pas la braquer.
      on continue en effet à fournir les mêmes repas et elle mange ce qu’elle mange.
      effectivement, quand elle ne fini pas son plat, elle passe au laitage et à la compute, qui passent toujours sans problèmes.
      le gouter se passe bien lui aussi.

      qu’elle ne finisse pas son plat, à vrai dire ça m’est égal (même si c’est un peu rageant de penser que ce qu’on s’est donné du mal à préparer finit à la poubelle)
      ce qui me souciait comme ça commençait à durer un peu, c’était que ça soit le symptôme d’autre chose, d’un problème avec la nounou, ou avec l’autre petit avec qui elle se dispute pas mal ces temps ci. (pas facile d’apprendre à partager les jouets…)
      comme elle a mieux mangé jeudi et vendredi, je suppose que c’était juste passager.

      merci encore à toi, et mille bisous.

  3. Oui c’est que j’allais dire, l’appétit des enfant ça va, ça vient il ne faut pas s’en formaliser. Insister ne sert pas à grand chose, ma grande est un petit oiseau qui picore mais en ce moment elle mange bien et puis des fois c’est une cata mais c’est mieux quand même, le bébé elle c’est pareil, en ce moment ça va et puis sur plusieurs jours tu ne sais pas pourquoi elle va bouder le repas du soir…
    Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire mais les enfants ne se laissent jamais mourir de faim. Essaie de relativiser 🙂 bisous ma belle

    • merci à toi aussi de venir me rassurer.
      ça fait vraiment du bien d’avoir des messages de mamans qui vivent plus ou moins les mêmes situations.
      gros bisous toi et tes 2 princesses.

  4. Ici aussi on a une vraie pipelette! Je t’envie de pouvoir toujours allaiter Miss angus…ça fait tout juste un an que s’est fini pour nous ( à cause des médecins qui voulaient me trouver un traitement contre mes chutes de tension…) et je m’en mords encore les doigts !

    • Je comprend que tu sois triste d’avoir arrêté l’allaitement, surtout que ce n’était pas de ta volonté ne de celle de ta fille.
      c’est dommage que les médecins ne soient pas un peu mieux formés à l’allaitement.
      gros bisous ma belle.

    • Bon courage pour te mettre à jour !
      Moi j’arrive à être à peu près à jour en lecture, par contre je manque de temps pour commenter partout où je voudrais…

  5. Pingback: Et vlan | Procrastineries

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s