Couette alors ?

Épisodes précédents

Couette de grand

Couette de grand

Le PetitChat n’est pas le modèle de bébé qui s’endort à peine la tête posée sur le lit. Non. Il a besoin d’un temps plus ou moins long de papotage et gigotage en tout sens avant de fermer enfin ses petits yeux dans des positions parfois les plus invraisemblables qui soient.

Exemple samedi dernier : 45 minutes de java puissance mille avec tapage sur la tête et le pied du lit, cris et virage de gigoteuse. 2 fois.
Et, cherry on the cake, excitation mutuelle avec sa frangine (qui fini tout de même généralement par sombrer avant lui, me demandez pas comment elle fait avec ce boucan)

La décision est prise : on passe à la couette.
Peut être qu’il se débattra moins en cherchant son sommeil (la naïveté tu sais…) Et au moins, j’arrêterai les prises de catch pour la lui mettre (n fois) au coucher et ça sera plus facile de lui remettre la nuit en cas de besoin.

Je suis joueuse alors j’ajoute le passage à l’heure d’hiver et une petite poussée de fièvre pour faire bonne mesure.

 Day One : lundi – juste après le changement d’heure.

J’ai lavé la housse de couette et les housses de couette qu’utilisait MiA à peu près au même âge.
« Oh maman, I. il a une couette de fille ! » Hum. Pourtant j’ai pris la moins rose des deux. Et je lui ai commandé des housses rien que pour lui. Et j’y ai laissé un rein, rapport au fait que je n’ai pas commandé QUE des housses de couette. Re hum.

La java dure une bonne demi heure mais il me semble un poil plus calme / moins bruyant. Et quand je vais vérifier une fois qu’il ne fait plus de bruit, il dort sous la couette.

J’aurais quand même droit à un réveil hurlant à 23h30 (cauchemar) et un réveil à 6h30 (merci cette fichue heure d’hiver)

Day 2 : mardi – avec la fièvre en invité surprise.

Je suis de sortie (eh oui ça arrive), c’est le père qui gère le coucher.
Il s’endort comme une masse me dit il et n’avait pas de fièvre.

Quand je passe le voir en rentrant il est à l’envers et bouillant.
J’ai droit à un réveil et un lever à 6h30. Encore.

Day 3 : mercredi

Le PetitChat a tourné à 38 toute la journée et a été chonchon grognon ascendant relou.
Je prends pas de risque, je lui colle un doliprane avant d’aller au lit.

Il a du mal à s’endormir, je dois même y retourner. MAIS il dort une nuit complète et se réveille à 7h00.

J’y crois. Débutante.

Day 4 : jeudi

Encore 38 au coucher, encore un doliprane.
Cette fois il s’endort en tétant. C’est devenu rare le soir, signe d’une grosse fatigue.

Mais de nouveau un réveil vers 4h du matin et un lever à 6h00.

Bilan.

Après 4 jours d’utilisation, on ne peut pas dire que la couette ait simplifié les couchers ni amélioré les nuits.
Il va falloir attendre que les deux invités surprise s’en aillent pour faire un vrai bilan.
Mais comme je ne bataille plus pour enfiler la gigoteuse et que remettre la couette est quand même bien plus simple, on va la garder.
En plus j’ai reçu les jolies housses de couette. Ça serait diommage de pas en profiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s