Mon pécher mignon favori #53BilletsEn2015 #17

Macaron-copieEn voyant le thème de la semaine 17 du défi d’Agoaye, mon pécher mignon favori, je me suis demandé de quoi j’allais bien pouvoir parler.

J’ai pensé à la bouffe d’abord. C’était ce qu’il y a de plus évident.
Mais un peu trop évident justement : j’adore manger et choisir mon plat préféré m’aurait été très difficile.
(Quand j’étais enfant et qu’on me demandait ce que j’aimais manger, je répondais « tout sauf le riz au lait » – et j’ai ré essayé adulte, je n’aime toujours pas ça.)

J’ai donc cherché autre chose.

Et en fait, je n’ai pas tellement eu de mal à trouver de quoi parler :

La Mer !

La Mer !

J’aime la mer. Depuis que je suis toute petite, je l’aime.
Pourtant je n’ai jamais habité au bord de la mer. Mais j’ai passé une très grande partie de mes vacances au bord de la mer, voire sur la mer.

Jusqu’à l’âge de 10 ans environs, j’ai eu la chance de passer tous mes étés ou presque sur un voilier avec mes parents.
Les 2 mois d’été sur un bateau en famille, à naviguer de port en port, à vivre sur l’eau, ça crée des liens.

Plus tard, nous n’avions plus de bateau mais nous partions en vacances à la mer très régulièrement.
Quand je partais en colonie de vacances, je choisissais celles où une activité voile était proposée. De préférence itinérante.
J’avais d’ailleurs acquis un niveau plus que correcte en habitable.

Aujourd’hui, voir la mer me fait du bien, me permet de me ressourcer.
Je dis souvent que j’ai du mal à me sentir en vacances tant que je n’ai pas vu la mer.
Aller lui dire bonjour est la première chose que je fais en arrivant, lui dire au revoir est la dernière chose que je fais avant de partir.

Et c’est désormais quelque chose que je suis contente de partager avec mes Toons : nous allons crier ensemble « au revoir la mer » ensemble avant de nous en retourner vers la grisaille parisienne depuis qu’ils sont toute petits.

Publicités

10 réflexions sur “Mon pécher mignon favori #53BilletsEn2015 #17

  1. moi j’habite tout près de la mer et je n’y vais pas tant que ça, mais c’est vrai qu’elle me ressource quand j’y vais, je ne pourrais pas habiter trop loin d’elle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s