Dire qu’on aime #1DéfiOu1Ecrit #3

macaronVoici la 3ème semaine de 1 défi ou 1 écrit proposé par Agoaye. (oh toi, lecteur-trice attentif-ve et avisé-e, tu as bien noté que la semaine 2 est passée à la trappe. J’y reviendrai (ou en tout cas je tenterai d’y revenir) plus tard)

Et cette semaine, je me lance dans le défi : dire qu’on aime.

Et ce défi se décompose en 3 parties.

1- Faire une liste écrite de tout ce que vous aimez en vous.

Hum hum hum. Celui là n’est pas facile du tout pour moi.

Déjà, l’an dernier, le top de 5 de mes plus grandes qualités m’avait donné du fil à retordre. (Et à sa relecture, je pense m’être survendue sur certains points.)

Mais essayons tout de même de trouver quelques petites choses que j’apprécie chez moi :

  • Mes jambes, que je montre de plus en plus puisque je me mets de plus en plus en jupe ou en robe
  • La couleur de mes yeux
  • Mon sens moral et ma droiture
  • Ma capacité d’écoute et d’empathie (qui a des ratés en ce moment mais qui existe pourtant et avec laquelle je souhaite renouer)

2- Tentez à chaque occasion de formuler ce que vous aimez au moment où vous vous en rendez compte

Je le fais naturellement avec les enfants : quand on passe un moment agréable, quand il font quelque chose que j’apprécie, je leur dit.

Exemples :

  • J’aime les câlins de mon fils le matin au réveil, sa tête blottie dans mon cou et ses bisous tout doux
  • J’ai aimé ce matin où ma fille, réveillée avant son frère, est sortie de sa chambre comme une petite souris et est venue me rejoindre sans faire de bruit
  • J’ai aimé préparer une quiche avec eux deux (d’ailleurs c’est eux qui ont quasiment tout fait)

Je me rends compte par contre qu’il n’y a qu’avec mes enfants que je le fais.

Avec la famille ou les amis, je n’y arrive pas.
Je pense qu’il y a 2 raisons : je suis toujours sur mes gardes et je n’arrive pas à apprécier pleinement les moments passés en leur compagnie.

3- Verbaliser votre amour

Là encore, quelque chose que je fais très régulièrement avec les enfants.

Ce ne sont pas de grandes déclarations enflammées, juste des « je t’aime » distribués plusieurs fois par jour.
Et la lecture du livre tout dou devine combien je t’aime nous inspire à trouver des comparaisons toutes aussi loufoques les unes que les autres : je t’aime à la taille de l’immeuble, je t’aime grand comme le soleil, je t’aime jusqu’à la planète Mars…

Publicités

6 réflexions sur “Dire qu’on aime #1DéfiOu1Ecrit #3

  1. « Je me rends compte par contre qu’il n’y a qu’avec mes enfants que je le fais.

    Avec la famille ou les amis, je n’y arrive pas.
    Je pense qu’il y a 2 raisons : je suis toujours sur mes gardes et je n’arrive pas à apprécier pleinement les moments passés en leur compagnie. »

    Mais pareil, exactement pareil. Mes enfants, une partie de ma chair, la trace que je laisserai sur Terre (pas eux, mais une partie de mes valeurs et pensées) : je peux être honnête avec eux.

    • Il n’y a qu’à mes enfants que j’arrive à le dire vraiment.
      Je le disais à mon ex lorsqu’on était encore ensemble, mais j’avais eu beaucoup de mal à lui dire au début, ce qui était d’ailleurs le sujet d’une blague entre nous.

      Merci de ton message et bienvenue par ici 😉

  2. C’est vrai que le premier petit cœur de cette semaine était un peu similaire à l’un des thèmes de l’année dernière… Mon projet 2015 était mon brouillon de celui-ci.
    Bravo pour avoir trouvé ce que tu aimes en tous cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s