La dernière fois qu’on m’a dit merci #53BilletsEn2015 #24

Macaron-copieIl est intéressant, le thème de cette 24ème semaine du défi d’Agoaye : la dernière fois qu’on m’a dit merci.

M E R C I ces quelques lettres forment un petit mot si important.
Quand on l’apprend à nos enfants, avec son compère s’il te plait, on parle des mots magiques.

S’il te plait et merci, le sésame qui permet d’obtenir n’importe quoi (ou presque)

Ma fille a 4 ans 1/2.
Elle a tendance à oublier les formules de politesse alors je passe mon temps à lui faire répéter ses demandes jusqu’à ce qu’elle y intègre le « s’il te plait » et à réclamer les mercis.

Mon fils a 2 ans 1/4.
Il apprend à parler et moi je fonds devant ses « s’il vous plait » (oui, il vouvoie, me demande pas pourquoi ni comment, je n’y suis pour RIEN) et ses « merci » surtout s’ils sont assortis d’un « maman série »

Dans le monde des adultes pourtant, le « sil vous plait » et le « merci » sont denrées rares.
J’ai l’impression qu’on ne sait plus les dire ni les recevoir.

Dans le monde du travail par exemple, il est très rare qu’on dise merci pour les taches accomplies.
Tu as un job, tu es payé pour alors tu le fais sans rien attendre en retour (mis à part ton salaire à la fin du mois).
Bon.

(Par contre, quand tu ne fais pas ou mal ton travail, tu peux être sûr qu’il y aura quelqu’un pour te faire la remarque. Plus ou moins agréablement selon les cas)

Et pourtant, dire merci c’est reconnaitre la valeur du travail, l’investissement de la personne.
Ça valorise et ça motive à continuer.

Je me souviens très bien des quelques fois où on m’a remercié pour mon travail. Elles sont rares mais précieuses.

Publicités

4 réflexions sur “La dernière fois qu’on m’a dit merci #53BilletsEn2015 #24

  1. La reconnaissance au travail, même par un simple merci, est hyper importante, je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Parfois, il faut apprendre à ses chefs à dire merci. Je sais que le mien, il a fallu lui faire passer les idées subtilement pour qu’il intègre qu’un merci faisait du bien à entendre et au moral des équipes.

    • Mes N+xxx actuels ne savent absolument pas dire merci, ou simplement juste reconnaitre quand le travail est bien fait. Par contre évidemment, quand tu ne tiens pas les délais, ils sont bien là pour le faire remarquer.
      En revanche, mon tout premier chef de projet était de ceux qui avaient compris que la reconnaissance et la valorisation des équipes était le meilleur moyen de motiver les gens. Pour cela, je le regrette un peu, même s’il avait un paquet d’autres défauts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s