Le top 5 de mes lectures favorites #53BilletsEn2015 #34

Macaron-copieJ’aime lire. chez moi il y a des tas et des tas de bouquins. Au format papier parce que je n’ai pas envie de passer au format électronique, auquel il manque la dimension pages à tourner, le toucher, la sensation.

D’aussi loin que je me souvienne, les livres ont toujours fait partie de ma vie. Ils ont été mes refuges, m’ont permis de m’évader.

(Enfin ça c’était avant. Avant que je ne perde ma capacité de concentration. Actuellement, j’ai beaucoup de mal à lire. Mais je ne désespère pas de m’y remettre un jour proche).

Alors ce thème de la 34ème semaine du défi d’agoaye, j’ai bien envie d’y répondre, même hors délai. Lire la suite

Publicités

Lectures récentes

Je m’inspire (tardivement il est vrai) de Snana pour vous livrer mes dernières lectures de fille.
J’aime la chick-litt, il me faut mon quota de temps à autres et c’est comme ça.

Récemment donc, j’ai lu 2 livres pour fille (et pas que ça hein, mais là c’est focus sur ce genre là)

Réponds si tu m’entends – Marian Keyes

Très très bien.
Je m’attendais à de la chick-litt de base, en fait le sujet est plus grave que cela.
L’histoire : victime d’un terrible accident, Anna se retrouve coincée chez ses parents sur un canapé, platrée de partout.
Alors que sa vie, son job et surtout son mari Aidan sont à New York.
Elle va décider de partir le retrouver.
Je ne veux pas trop en révéler, parce que ça serait dommage de savoir avant de le lire.
Mais j’ai donc vraiment bien aimé la façon de traiter le sujet, avec humour et sérieux à la fois. Et pourtant, ça aurait pu virer au n’importe quoi, ou au mysticisme forcené.
Arrivée à la moitié, je pensais avoir deviné le fin et puis en fait pas du tout. Et je l’ai bien aimée cette fin justement. Je l’ai trouvée très juste. Et très ouverte à pas mal de possibilités, qui laissent travailler l’imagination.

Les petits secrets d’Emma – Sophie Kinsella

]J’avais lu les confessions d’une accro au shopping, et je m’étais ennuyée comme pas possible. J’avais passé tout le bouquin à me demander quand ça allait enfin démarrer.
Donc malgré une 4ème de couverture alléchante pour celui ci, j’étais dubitative.
En fait c’est très sympa à lire.
L’histoire : Emma a plein de petits secrets. elle enjolive la vérité en fait. jusqu’au jour où, croyant sa dernière heure arrivée, elle déballe tout à un parfait inconnu qui a la malchance d’être assis à coté d’elle dans un avion…
Évidement, le bel inconnu va revenir dans sa vie… Et Emma va bien regretter de lui avoir tout raconté, d’autant que lui par opposition est assez mystérieux.
C’est asses sympa à lire, je ne me suis pas ennuyée du tout.
La fin n’est pas du tout inattendue, mais j’ai passé un bon moment.

People or not People – Lauren Weisberger

C’est l’auteur de le diable s’habille en Prada, que je n’ai pas (encore) lu mais par contre, j’ai vu le film et je l’ai adoré.
Ben c’est assez moyen j’ai trouvé.
L’histoire : Quand sa meilleure amie lui annonce qu’elle se fiance (avec un raté avec qui elle est depuis 10 ans hahaha) Beth pète un plomb.
En effet, elle a un job qu’elle déteste, une vie sentimentale minable : son ex l’a quittée en lui laissant leur appart assez pourri, et leur chien : un yorkshire allergique à tout.
Elle démissionne. Elle fini par accepter un job dans une boite de relations publiques. Ce qui inclus le fait de participer aux soirées les plus branchées de la ville, en compagnie de stars bien sur.
Tout le monde est ravi quand démarre une rumeur comme quoi elle est la petite amie de la célébrité du moment. Sauf que rien est vrai, et que le mec en question est un goujat de première…
Elle essaie de mener de front cette vie professionnelle mouvementée et sa vie familiale et amicale. ça foire évidement, et ça entraine pas mal de quiproquos.
Au total, c’est très prévisible et assez mou. On passe beaucoup de temps à se lamenter sur les vilains journalistes qui lancent des rumeurs sans véritable action.
Et la fin est bien gnangnan.

Voilà, la prochaine fois, je parle d’un autre genre, promis.

Questionnaire

Piqué chez Luciole, un questionnaire bouquin qui me plait bien.

1) Plutôt corne ou marque-page ?

Je corne, j’avoue. Enfin les poches surtout.
Les marque page, ça tombe tout le temps du bouquin, en particulier dans le RER, en particulier quand on est dans un passage hyper intéressant. Ou quand on doit se lever pour descendre et rassembler sac(s)+bouquin+parapluie…
Par contre, pour les grand format, je marque page. Et là, tout peut faire l’affaire : bout de papier, ticket de train…
Rarement un vrai marque page, je les perd.

2) As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, souvent. Et j’adore ça.

3) Lis-tu dans ton bain ?

Je le faisais beaucoup ado.
Là je manque de temps pour le faire, mais j’adore ça.

4) As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Oui. Quand j’étais à la fac.
J’avais la trame, les personnages principaux.
J’avais commencé à écrire quelques scènes.
Par contre, impossible de décider de la fin. Et les quelques pages écrites ne me plaisaient jamais.

5) Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

j’adore. Plus c’est long, mieux c’est parce que plus il reste de pages à découvrir.

6) As-tu un livre culte ?

UN SEUL ? non. Plusieurs.

7) Aimes-tu relire ?

Énormément. Depuis que je sais lire.
Et j’apprécie toujours mes relectures.

8) Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimé ?

Pour respirer le même air qu’eux, why not ?
Mais j’ai peur de ne pas savoir quoi dire, de rester bête avec la bouche ouverte comme un poisson rouge…

9) Aimes-tu parler de tes lectures ?

Beaucoup. Pas forcément à tout le monde, il faut que je sente que la personne est réceptive.
Mais j’aime partager, mes lectures comme le reste.

10) Comment choisis-tu tes livres ?

Conseil d’amis ou de forums.
4ème de couverture alléchante.
Ou juste couverture qui me plaît, le hasard. J’ai déjà eu de très bonnes surprises comme ça.
Je flâne souvent au rayon livres, je repère et je prend ce qui me plaît, au coup de cœur.

11) Une lecture inavouable ?

J’ai pas honte de mes lectures. Même pas de la chick-litt.

12) Des endroits préférés pour lire?

Plein.
Au lit, sur une plage ou sur de l’herbe. Dans mon bain.
Dans le RER aussi, même si c’est pas l’endroit idéal, ça occupe bien le temps.

13) Un livre idéal pour toi serait ?

Un livre qui ne finit jamais.
Un livre qu’on a plaisir à retrouver, comme un bon copain.

14) Lire par-dessus l’épaule ?

Non. Et j’aime pas qu’on lise par dessus mon épaule non plus.
Par contre, je regarde ce que lisent les gens, si je connais, ça me fait sourire.

15) Télé, jeux vidéos ou livre ?

Télé : en DVD. Série TV, beaucoup.
Jeux vidéos : un peu, depuis la wii.
Livres : depuis toujours.

16) Lire et manger ?

Je faisais ça tout le temps quand j’étais célibataire.
Donc oui, d’autant plus que je suis plongée dans un livre qui me passionne, et que j’ai pas envie de m’interrompre.

17) Lecture en musique, en silence, peu importe ?

Peu importe.
Lecture en musique, j’aime bien. Je finis par associer la musique au livre, et donc repenser au livre quand je réécoute la musique.
sinon, j’aime pas du tout le profond silence.

18) Lire un livre électronique ?

Bof, ça m’attire pas.
J’aime toucher les pages, sentir l’odeur des livres…

19) Le livre vous tombe des mains : aller jusqu’au bout ou pas ?

C’est rare. Mais si vraiment j’y arrive, pas, je laisse tomber. Quitte à reprendre plus tard. Il y a tant d’autres livres….

Absolution par le meurtre

Les aventures de Soeur Fidelma – de Peter Tremayne

es filles de chez Amelia Peabody avaient l’air de trouver cet auteur de roman policier absolument génial. Je me suis donc laissé tenter, j’ai acheté le tome 1, Absolution par le meurtre.

L’histoire se passe au VIIème siècle après JC, en Angleterre et en Irlande. L’Église n’est pas encore ce qu’elle est devenue, d’ailleurs les dogmes sont en train de se mettre en place. Le célibat des prêtres par exemple n’est pas du tout répandu.
Sœur Fidelma est une avocate qui parcours le pays en quète de justice.

Dans ce premier volume, elle doit résoudre le meurtre d’une abbesse qui était aussi son amie, sur fond d’intrigues politico-religieuse.
Ce fond historique est assez intéressant d’ailleurs : on voit comment l’autorité de Rome s’est mise en place, on apprend ainsi pourquoi le dimanche est devenu le jour de repos des chrétiens et comment est calculée la date de Pâques.
On voit aussi que la politique arrive à façonner ses propres vérités.

Par la suite, d’autres meurtres viennent compliquer son enquète, pour laquelle elle se voit d’ailleurs adjoindre un jeune moine romain, son opposé donc puisqu’elle est irlandaise.
On sent bien sur le petit crush arriver…

Alors mon avis sur ce premier volume ?

En gros, j’ai bien aimé et en même temps, j’ai été un peu déçue.

Je m’explique 😉

J’ai trouvé le début hyper lent, j’arrivais pas à rentrer dedans. Ma lecture entrecoupée n’a pas aidé, ou en a été la cause, je sais pas. (j’ai lu le début à raison de 5 ou 10 pages à la fois)
De plus il faut rentrer dans l’univers, moyennageux chrétien, vraiment pas mon monde, et retenir des noms celtes ou germaniques parfois très proches les uns des autres.
En tout cas, jusqu’au moment où le meurtre est découvert, j’avoue avoir vraiment du me forcer à continuer.

Passé ce début un peu difficile, le rythme s’accélère, les personnages se posent et j’ai bien aimé. Comme je le disais plus haut, on apprend aussi pas mal de choses sur cette époque.

J’ai bien aimé le personnage de Fidelma, franche, entière et honnête.
Eadulf aussi m’a été bien sympathique, et leur duo ne manque pas de charme.

Ma déception vient surtout de fait que j’avais deviné le coupable depuis super longtemps, quasi depuis la découverte du meurtre en fait.
et j’avais aussi deviné la raison.
Pas trop l’enchaînement exact des événements par contre.Enfin certains rebondissements étaient assez prévisibles quand même.

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment, c’était sympa, je lirai la suite je pense.

crime et couches-culottes

J’avais dit que je lirai tous les romans de Jennifer Weiner. C’est en bonne voie, j’en suis à 3/4 🙂

J’avais commencé par lire Chaussure à son pied, que j’ai tout bonnement adoré.

J’ai enchainé sur alors heureuse ?!, que j’ai bien aimé, mais moins que l’autre (c’était son premier livre, sans doute que ça se ressent).

Puis j’ai donc lu crimes et couche culottes, et je crois bien que je l’ai encore plus adoré que chaussure…

Pour une fan de Desperate Housewives telle que moi, ce bouquin est génial !

L’héroïne est un vraie DH (une Lynette même) : mariée à un type qui la délaisse pas mal, elle a 3 enfants (dont 2 jumeaux) pas mal turbulents.

Ils ont emménagé dans une jolie maison en banlieue où elle se fait pas mal chier à ne s’occuper que de ses gosses et à voir peu son mari (qui bosse lui, donc jamais là).

Et puis elle se demande comment font les autres nanas du quartier pour avoir toujours gosse et maison nickel alors que elle, elle fait rien d’autre mais il manque toujours un truc (d’ailleurs me demande un peu aussi, c’est pas naturel (et pas vivable d’aileurs mais je m’égare) à mon avis elles ont une armée d’esclaves cachés dans leur cave (mais je m’égare encore))

Un jour, une de ses voisines super parfaites (une Bree en fait, ya que ça dans le quartier. Une armada de Bree et une pauvre Lynette paumée au milieu) l’invite à déjeuner.

En arrivant, elle la découvre morte, un couteau planté dans le dos.

Pour tromper son ennui et aussi parce que la police locale avance peu et qu’elle craint pour sa séxurité, elle commence à mener l’enquète.

La partie intrigue policière est très bonne, il y a plein de pistes explorée et le suspense dure jusqu’au bout. Des personnages issus du passé de Kate (l’héroïne) réapparaissent…

La partie « histoire de filles » est aussi bien fichue. Les ingrédients de Weiner sont tous là : le ari pas présent, l’ancien amour de jeuness, la nana qui complexe parce qu’elle se trouve trop grosse, la meilleure amie avec qui tous les délires sont permis…

Bref, c’était vraiment bien. à lire !!

in her shoes -1- le livre

Livre de Jennifer Weiner, sur lequel je suis tombé par hasard en caisse à la fnac, il avait été abandonné par une cliente précédente.

La couverture jaune vif a attiré mon œil, et la 4ème de couverture m’a donné envie de suite :

« À ma gauche, Rose Feller, trente ans, avocate dans un grand cabinet de Philadelphie, toujours sur le point de commencer un régime. Son rêve? Qu’un homme lui enlève ses lunettes, la regarde droit dans les yeux et lui
dise qu’elle est très belle… et que sa petite sœur Maggie arrête de lui piquer ses chaussures, son argent et ses amoureux. À ma droite, Maggie Feller, vingt-huit ans,
chanteuse, serveuse, vendeuse, toiletteuse pour chiens, un corps de rêve, un succès fou auprès des hommes. Son rêve à elle ? Devenir une star de la télé. Ou de la chanson. Ou du cinéma. Et prouver à tous qu’on peut être une bombe sexuelle et avoir un cerveau. Leurs seuls points communs? L’ADN, leur pointure, un drame familial et une revanche à prendre sur la vie… »
(amazon)

J’ai a-do-ré !! j’arrivais même plus à me décoller du bouquin !

Lire la suite